Découvrez l'histoire de cette maman qui s'interdisait d'être femme

Cette femme de 27 ans, en couple depuis 12 ans et maman de deux enfants : un petit garçon de 2 ans et une petite fille de 9 mois ? Cette femme qui sourit, met l'ambiance en soirée, a confiance en elle. Elle est forte quoi... Ouai ... en apparence parce-qu'au fond d'elle, elle s'est éteinte. Elle a pourtant tout pour être heureuse : un mari charmant, 2 beaux enfants en bonne santé, 2 chiens, propriétaire d'une belle maison toute neuve et 2 belles voitures. Et pourtant ….

 

Elle n'a qu'une envie, sortir la tête de l'eau. Sortir de tout cela, car sa vie est rythmée autour des enfants, cuisine, ménage, travail ; rien d'autre …

 

Les journées passent mais les mêmes questions reviennent :

- que serait ma vie si je me retrouvais moi en tant que femme ? que j'allais me faire des soirées entre copines ? que je reprenais le sport, que je prenais soin de moi. Tout simplement du calme et du temps pour moi.

- est-il possible que mon couple reprenne un nouvel élan comme au premier jour ? car là, il n'y a plus rien, plus de communication, plus de libido juste de la cohabitation

- ai-je le droit de penser qu'il est possible que je fasse ce que je veux quand je veux même si je suis maman ?

- est-ce qu'il est possible que je retrouve cet équilibre maman/femme ?

Mais qu'est-ce que les autres vont dire si je leurs parle de mon mal être ? Non, je ne peux penser à cela, je n'ai pas le droit, je ne mérite pas. Comment font les autres ? je me le demande bien … mais elles, elles ne sont pas pareil, elles sont fortes, elles ont confiance en elles, elles ...

 

Alors les semaines, les mois passent et rien ne changent. Toujours cette spirale infernale qui la fait prendre du poids, beaucoup de poids. Les pyjamas et joggings sont de sortie. Plus de maquillage, plus de coupe de cheveux ... elle se laisse aller et ne se reconnait plus. Les conflits dans son couple viennent petit à petit montrer le bout de leur nez et elle s'épuise, elle est fatiguée d'être en pilote automatique.

 

S'en est trop ! Un jour, elle décide de reprendre sa vie en main, d'améliorer sa vie de femme, de s'assumer, d'exprimer ses besoins et envies. Mais par où commencer ?

Elle se remet au sport, puis fait des rencontres, elle reprend une vie sociale, et ça, ça lui fait énormément de bien.

Dans ces rencontres il y a UNE rencontre qui fait la différence. Un charmant jeune homme avec qui il y a affinités. Quelques regards, quelques sourires, et son cœur bat la chamade. Cela faisait longtemps ! Elle ne put s'empêché de se dire, "mais je vaux encore le coup en fait ?" Tout ça lui fait perdre la tête, tellement de culpabilité de penser à un autre alors qu'elle est avec quelqu'un et a deux enfants. Alors les nuits sont difficiles, très agitées ...

Et pourtant, une énergie venue de nulle part la pousse à attendre ce jeune homme un soir pour lui parler de ce qu'elle ressent. Elle lui laisse son numéro de téléphone tout en lui expliquant sa situation. Contre toute attente, il la rappelle et ce fut le début d'une belle aventure. Ils se sont vus quelques jours après pour apprendre à se connaître comme quand elle avait 18 ans. Puis elle ne put cacher cela longtemps, alors elle le raconta au papa de ses enfants.

Malgré toute la pression familiale qu'il y a derrière, la peur du regard des autres, la critique, le jugement facile de se dire "elle pète un plomb, elle part avec son coach sportif, le cliché" … Peu importe, elle prend son sac à dos, une culotte et un pantalon et elle part pour ne jamais revenir. Elle entame une belle histoire avec ce beau jeune homme sans savoir ce que ça allait donner mais peu importe, elle ne désire que vivre et profiter. Marre de survivre !!!

Ça n'a pas été simple car les enfants étaient petits, très petits … beaucoup de larmes et de cris suivent, mais elle tient bon car elle sait qu'il n'y a pas d'autres solutions, il faut tenir le cap. Et elle a eu raison, car aujourd'hui, 10 ans après, elle est toujours avec ce jeune homme, elle a eu une autre petite fille, et elle va bientôt se marier.

 

Pour autant, elle ressent que ça n'est pas suffisant. Beaucoup plus forte grâce à ses histoires amoureuses, elle commence à remettre en question sa vie professionnelle et décide de quitter l'entreprise dans laquelle elle était depuis 14 ans. Entreprise où elle s'usait au travail, était pressée comme un citron. Elle n'était jamais reconnue pour son travail, ses qualités, et ses heures supplémentaires. Elle y allait à contre cœur, et c'était devenu un travail alimentaire. Alors, ce fut une autre étape à franchir car les peurs arrivaient au galop : comment allait-elle payer ses factures ? et puis 3 enfants à gérer ? elle se disait qu'elle était vraiment jamais contente et qu'à un moment donné il fallait bien qu'elle fasse comme tout le monde. Juste être contente de ce qu'elle avait même si elle n'aimait pas ce qu'elle vivait. C'était déjà pas mal et puis y a pire quand même ….

Après un harcèlement moral de 6 mois, à la limite d'un burn out, elle décide de reprendre ses études, mener son travail et ses 3 enfants la semaine, partir tous les Week-ends en formation, pour ensuite ouvrir un cabinet pour aider les gens. Examen obtenu, elle mène son cabinet et son travail en entreprise pendant un an car elle a peur de manquer … 

Mais ça ne va pas durer bien longtemps ... un an plus tard, à peine installée en tant que thérapeute, elle décide d'aller encore plus loin, tout plaquer et vivre son rêve : vivre au bord de la mer ! Elle quitte alors l'entreprise, ferme son cabinet, vend sa maison et part rejoindre la mer avec ses 3 enfants et son ami chômeur lui aussi. Tout le monde a peur autour d'eux, mais elle garde le cap car elle a appris à se faire confiance et avoir confiance en la vie. Aujourd'hui ? elle vit toujours au bord de mer avec sa famille. Son cabinet ? elle a recommencé à 0 et a reconstruit une clientèle. Elle a la vie rêvé, mais pour autant elle décide de continuer à avancer, car avec toutes ses épreuves, elle est devenue encore plus forte que jamais et a bien compris qu'elle ne devait pas rester sur ses acquis pour continuer à rayonner ! Tout cela, n'est pas de la chance, de la volonté, du courage ou je ne sais quoi d'autre comme elle peut entendre. Elle a tout simplement OSE !

 

Cette maman, je la connais bien parce-que c'est moi. Je peux dire qu'aujourd'hui, je fais un métier de passion, je suis avec l'homme de ma vie. Je suis une femme à part entière car je fais ce que je veux quand je veux, je suis libre. Libre de partir en Week-end avec mes copines, libre d'aller boire un verre quand il me chante d'y aller. Libre de vivre comme je l'entends, sans avoir à faire de ce que les gens peuvent penser. Je suis MOI et j'aime ce que je suis devenue. Mais il est bien évident que ça ne s'est pas fait tout seul …

Il m'a fallu travailler, me remettre en question. Mais aussi prendre conscience que je ne pouvais pas y arriver seule et ainsi me faire aider, suivre, accompagnée et guidée par des thérapeutes. Mais surtout me prendre en main et prendre conscience que moi seule pouvait faire que cela change personne d'autre. Il était temps que je prenne mes responsabilités.

 

Alors si vous aussi vous la connaissez cette femme, qu'elle résonne en vous. Que vous aussi, vous êtes épuisée du boulot métro dodo. De voir les années passer mais de ne rien profiter. Que pour autant, la culpabilité vous ronge, car vous aussi vous faites passer vos enfants avant tout le reste. Que chaque jour, vous espérez que cela va changer, mais en vain, chaque jour ne fait qu'empirer. Que tous les jours, vous trouvez les meilleures excuses pour repousser au lendemain l'inévitable … l'inévitable de penser les choses autrement, pas forcément tout plaquer mais faire les choses différemment. Que vous avez peur du regard de votre famille, belle-famille et amis, peur de tout perdre, mais que vous avez aussi peur de manquer et de ne pas pouvoir assumer.

 

Qu'aujourd'hui, vous êtes prête parce-que vous rêvez  de retrouver l'équilibre entre vie de femme et vie de maman, mais aussi de vous retrouver avec votre mari. Que vous désirez avoir la capacité d'oser dire ce que vous pensez sans crainte de la critique et du jugement pour pouvoir vous assumer, sans avoir besoin de vous isoler et faire ainsi ce que vous voulez quand vous voulez sans avoir à vous justifier, organiser et culpabiliser. Que vous êtes enfin prête à passer à l'action, avancer et oser !

 

Je vous propose de découvrir les 3 clés qui vous permettront de devenir une femme libre et autonome :

- l'estime de soi qui représente combien vous vous considérez valable. Elle se manifeste par la fierté que vous avez d'être vous même, comment vous vous jugez.

Comment la faire évoluer ?

* autorisez-vous à avoir des émotions et des besoins = à être VOUS. Avoir vos propres goûts et désirs. Vous avez le droit d'exister, de vous donner la vie que vous souhaitez puisque vous en êtes responsable.

* respectez-vous : agissez en fonction de ce qui vous paraît important. Soyez fidèle à vos valeurs et vos choix.

* acceptez de dire NON. Un non qui sera là pour vous protéger vous, vous respecter.

- la confiance en soi qui représente combien vous vous considérez, vous vous sentez capable. C'est cette énergie qui vous permet de passer à l'action, relever des défis.

Comment la faire évoluer ?

Prendre conscience que la capacité vient avec l'expérience !

* créez vous des petits challenges, objectifs

* félicitez-vous de vos petites et grandes victoires

* ne vous comparez pas aux autres mais valorisez-vous

- l'affirmation de soi qui représente votre rapport aux autres. Le fait de savoir prendre votre place en exprimant vos besoins, vos opinions, vos envies mais aussi respecter vos limites. 

Comment la faire évoluer ?

c'est tout simplement le mélange subtil de votre confiance et estime qui vous permettra de croire en vos capacités à agir, oser, décider, progresser, rester vous même … En bref, vivre la vie qui vous fait envie !

 

Il est bien évident que dans un article je ne peux pas tout dévoiler. Alors si vous souhaitez travailler sur ces sujets, qu'il est temps pour vous de vivre la vie qui vous fait envie, on se retrouve lors de mon atelier dimanche 28 avril.

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien ci-dessous :

https://www.emiliefavrel.fr/ma-spécialitée/

 

 

Emilie Favrel www.emiliefavrel.fr

j'aide les mamans actives à oser être des femmes imparfaites mais accomplies dans tous les domaines de leur vie.

Hypnothérapeute - coach - relaxologue

 

Ne plus subir le regard des autres, c’est possible !

Le maître mot sera TOLERANCE ! (ça commence bien, j'ai pas dit que ce serait facile ...lol)

 

Afin de vous débarrasser de la peur du regard des autres, ARRETEZ DE VOUS EVALUER EN PERMANENCE. Soyez moins exigeante envers vous même, acceptez vos imperfections. Soyez tout simplement bienveillante envers vous même. Souvent, on me répond à cela, je ne sais pas faire, c'est pas commun ça … Alors je réponds, c'est simple. 

Comment feriez-vous, que diriez-vous si votre propre enfant se sentait comme cela ? OUI c'est simple, agissez comme vous pourriez faire pour votre enfant, alors le regard des autres sera moins pesant.

 

Plus vous accordez de l'importance au jugement d'autrui, plus votre jugement perd de sa valeur. Retrouvez votre propre pouvoir et arrêtez de laisser les autres déterminer votre valeur. Sinon, petit à petit, vous direz adieu à votre estime ...

 

NE LAISSEZ JAMAIS LE REGARD DES AUTRES TRANSPERCER VOS REVES ET VOUS EMPECHER DE FAIRE CE QUE VOUS AIMEZ

 

3 Etapes pour vous libérer du  jugement des autres :

 

1- le jugement de l'autre ne vous définit pas en tant que personne. Evitez d'essayer de deviner ce que pensent les autres et n'essayez pas de plaire à tout le monde !!!! Je dirais que la priorité c'est de vous plaire à vous même, de vous aimer car ce sera le chemin de votre liberté ! et ça je sais qu'en tant que femme y a du boulot … lol … alors la belle-mère au placard !!!!

 

2- le jugement négatif engendre chez vous des émotions négatives (colère, tristesse, peur …), alors un petit travail d'hypnose s'impose … imaginez que toutes ces émotions négatives sont des nuages dans le ciel, laissez les passer, ne vous y accrochez pas, jusqu'à les laisser disparaître.

 

3- entraînez-vous à être tolérante (j'avoue parfois c'est chaud lol) arrêtez de juger les autres ! pourquoi ? parce que c'est une question d'effet miroir. Si je pense que tout le monde critique, j'en fais de même et je redoute la réciproque. Votre regard sur vous même est celui qui compte, rien d'autre !!!!

 

Emilie Favrel www.emiliefavrel.fr

j'aide les mamans actives à oser être des femmes imparfaites mais accomplies dans tous les domaines de leur vie.

Hypnothérapeute - coach - relaxologue

La Confiance en soi ...

 

D'où vient-elle ?

 

C'est lorsque l'on est enfant, puis ado que l'on construit notre confiance et notre estime de soi. Les bases émotionnelles reçues par nos parents sont fondamentales ! Elles vont déterminer nos idées sur nous même et sur la vie, ce que l'on appelle nos "croyances". Je vous l'accorde, elles sont souvent limitantes ….

 

Qu'est-ce que la confiance en soi ?

 

La confiance en soi est l'énergie qui me permet de passer à l'action, de prendre des risques, relever des défis. C'est elle qui me permet de dire OUI à un nouveau projet, prendre la parole en public, changer de vie …. Elle est liée à l'estime de moi et l'affirmation de moi.

 

Elle représente combien je me considère. Le fait de me sentir CAPABLE. Elle est donc liée au sentiment de sécurité. C'est du genre cette petit voix qui me dit "je ne serai jamais capable, je ne serai pas à la hauteur, j'ai bien trop peur pour essayer … mais aussi le fait de perdre ses moyens face à la critique, avoir peur de l'échec …"

 

Comment travailler, faire évoluer ma confiance en moi ?

 

Pour m'évaluer capable de, je dois m'entrainer pour développer mes capacités puis expérimenter. Le fait de se sentir en insécurité face à quelque chose de nouveau est tout à fait normal et sain … le sentiment de sécurité se développe avec l'expérience ….

Alors quand j'entends :"mais je ne peux pas j'ai pas confiance en moi, ou j'attends d'avoir confiance en moi …" quoi répondre ? mais tu attends qu'elle frappe à ta porte ? et bien tu attendras toujours ….

 

La capacité vient avec l'entraînement alors que le sentiment de sécurité vient avec l'expérience !

 

Quelques petits exercices pratiques :

- liste tout ce que tu sais faire

- valorise toi sur tes progrès perso, même si ils te paraissent infimes, encourage toi

- ne te compare pas aux autres : chacun son potentiel et ses limites

- pose toi la question : mais qu'est-ce qui m'a empêché de réussir ?

- procède à quelques petits objectifs : décompose des taches complexes par paliers pour atteindre ton objectif pas à pas

- respire 

 

Emilie Favrel www.emiliefavrel.fr

j'aide les mamans actives à oser être des femmes imparfaites mais accomplies dans tous les domaines de leur vie.

Hypnothérapeute - Coach - Relaxologue

 

Comment lutter contre la culpabilité ?

 

Je ne vais pas vous dire que c'est facile mais je ne vais pas non plus vous dire que c'est difficile ! Je dirais que c'est comme tout, ça se travaille ...

 

Vous devez d'abord prendre conscience que vos expériences vous apprennent à mieux cerner vos limites et ainsi tirer des leçons pour éviter de réitérer vos faux pas. En tout cas, c'est le but. Si vous ne comprenez pas la leçon, alors l'expérience viendra de nouveau frapper à votre porte jusqu'à ce que vous compreniez la leçon.

 

Comment puis-je travailler ma culpabilité ?

 

- l'écriture est un parfait outil de libération pour revenir notamment sur l'exactitude des faites et se rendre compte qu'il est toujours temps de réagir. Elle apportera la lucidité nécessaire à focaliser sur le changement possible et sur l'identification du mal être ressenti qui est pour la plupart du temps surestimé. Nous avons tendance à nous faire des films et faire tout un patacaisse pour pas grand chose. Alors, on se pose, et on écrit (je vous entends déjà dire j'ai pas le temps …)

 

- accepter risque et échec soulage la culpabilité. Il est temps d'accepter que nous sommes là pour expérimenter. Et comme tout bébé qui apprend à marcher, il tombe mais il se relève. A nous d'accepter qu'il en est de même pour toute expérience de vie. Ca n'est qu'en comprenant cela qu'il sera possible d''évoluer.

 

A quoi bon culpabiliser alors que c'est le but de notre vie : expérimenter pour incorporer les leçons de vie .

 

Intéressant : posez-vous ces deux questions :

 

- quelles sont les causes de mes erreurs ? pourquoi se poser cette question ...tout simplement pour avancer, vous améliorer, anticiper et vous responsabiliser …

- est-ce que je laisse mon passé me hanter pour toujours ? pourquoi se poser cette question … parce qu’il est temps de faire un choix …

 

Emilie Favrel www.emiliefavrel.f

j'aide les mamans actives à oser être des femmes imparfaites mais accomplies dans tous les domaines de leur vie.

Hypnothérapeute - coach - relaxologue

 

 

Conseils et Astuces pour travailler sa culpabilité

 

Bon je suis sur les rotules ce matin, j'ai mal partout mais je suis tout de même de bonne humeur pour partager certaines connaissances … ;)

 

ATTENTION !!! Je vous vois déjà saliver et vous dire que j'ai une pilule magique ! que nenni les mam's, va falloir se remettre en question et se relever les manches. On a rien sans rien. Celles qui croient que tout se fait tout seul, et bien dommage pour vous, revenez à la réalité … Il en vaut pour la culpabilité mais tous les autres sujets !!!

Oui y a du taf, oui ça prend du temps, oui on est responsable de ce que l'on est ! Donc, on lâche et on se met au travail MAINTENANT !

 

Tout ce que je te propose sont des techniques d'hypnose et ça marche ! Il faut que tu comprennes que ton inconscient peut être reconditionné, reprogrammé en fonction de ce que tu veux toi. Pour autant, ça ne se fait pas comme ça. Imagine ton fils qui te dit "pèse au lieu de chaise", toi tu vas passer ton temps à revenir sur ce mot qu'il dit mal. Et un beau jour, et bien grande surprise il dit chaise !!! pourquoi ? parce-que ta persévérance a payé et tu l'as reformaté. Et bien agis de la même manière envers toi …. je sais plus facile de t'occuper de tes enfants plutôt que de toi … ouai mais ça si tu veux avancer et être heureuse, bah va falloir que tu changes de mode de fonctionnement. Tu es la priorité !

 

1- Pose toi les questions suivantes : Pourquoi je culpabilise ? Qui me fait culpabiliser ? Ensuite, crois au changement et agis !

2- Dis toi mentalement "s'en est trop, j'arrête de culpabiliser maintenant !" et demande toi ce que tu peux faire à la place

3- Créé ce que l'on appelle un "sign signal" en hypnose. Lorsque tu culpabilises, associes une image ou sensation ou phrases positives au fait de ne plus culpabiliser.

4- Ferme les yeux, change l'histoire, imagine la telle que tu voudrais qu'elle soit, en ressentant les choses que tu aimerais ressentir. Vois les choses différemment et visualise la.

 

Pourquoi ne pas revivre la scène avec le sentiment de culpabilité et les émotions que tu ressentais. Modifie en rajoutant des déguisements, de l'humour, un monde plus joyeux, enfant voir un dessin animé. Fais que cela devienne sympa et agréable.

5- Remplace ta culpabilité par une nouvelle émotion, un sentiment plus agréable.. Car quand ta culpabilité disparaîtra cela créera un vide chez toi, il faudra absolument le remplacer.

6- Répète autant que possible ce nouveau comportement en renforçant tes émotions et phrases positives jusqu'à ce que cela devienne une habitude.

7- Constate, Recommence, Persévère. A chaque fois que tu atteins ton objectif, ou que ta culpabilité diminue voir disparaît dans certains cas, félicite toi et dis toi merci. GRATITUDE LES AMIES !

 

ALors tu t'y mets quand ?

 

Emilie Favrel www.emiliefavrel.fr

j'aide les mamans actives à oser être des femmes imparfaites mais accomplies dans tous les domaines de leur vie

Hypnothérapeute - Coach - Relaxologue

4 conseils pour en finir avec le stress

 

Pourquoi je te parle du stress ?

 

Parce-que c'est le mal du siècle. Ta vie boulot métro dodo t'empêche tout simplement de respirer, prendre le temps, regarder, admirer, te balader …. bref prendre soin de toi. Il faut savoir que ton stress t'envoie un poison dans ton corps "le cortisol". 5mn de stress fait que tes immunités sont en chute libre, proche de 0. Mais pire encore, il te faudra pas moins de 5heures pour commencé à remonter tes immunités. Autant te dire que tu as le temps d'en choper des cochonneries ….

Raison pour laquelle tu es toujours fatiguée, plus ou moins malade avec la goutte au nez, psychologiquement pas toujours au taquet … et ce qui est sympa avec ce stress, c'est qu'il ne fait pas la différence entre tes expériences douloureuses ou agréables. J'entends par là que même quand tu as des supers projets : mariage, déménagement, bébé, changement de travail … et bah tu stresses et c'est le même poison ! Donc autant te dire que tu es stressée une bonne partie de ta journée, ta semaine …. euhhhhh ta vie quoi ...

 

Il me paraît important et urgent alors de te proposer quelques conseils qu'il serait bon que tu mettes en pratique régulièrement afin de réguler, diminuer, gérer ce stress permanent.

 

1er conseil : méditation/auto-hypnose

tu t'arrêtes, tu te poses, tu ressens ta respiration, ton état, tes pensées. Tu prends simplement contact avec toi, ton corps. Tu regardes, tu respires profondément et calmement. Tout cela te permet de mieux comprendre au lieu d'être sans arrêt dans tes actions et distractions. Cela t'apporte le calme intérieur mais aussi la lucidité !

 

2ème conseil : se tourner vers les autres

le lien social est très important. Ecouter, donner, être avec les gens et pas à côté d'eux … Prendre le temps d'échanger, écouter, dialoguer et comprendre sans but particulier.

 

3ème conseil : se reconnecter à la nature

prendre le temps d'aller dans la nature, prendre des bains de nature pour recharger ses batteries te permettront de t'apaiser et avoir du discernement.

 

4ème conseil : défendre tes valeurs

qu'est-ce qui compte pour toi dans ta vie ? que veux-tu faire de ta vie finalement ? arrête toi pour savoir ce qui compte pour toi : ton accomplissement personnel est important. Que ce soit projet pro, artistique, simplement réunir des gens pour un évènement ….

Les valeurs d'humanité, de partage, de convivialité ont tendance à être mises de côté. On préfère s'occuper de notre travail, notre voiture, notre compte en banque ….

Revenons tout simplement aux choses simples. Et comme je le dis souvent, constatons ce que faisaient nos ancêtres tout simplement et alors nous aurons les clés …

 

Emilie Favrel www.emiliefavrel.fr

j'aide les mamans actives à oser être des femmes imparfaites mais accomplies dans tous les domaines de leur vie

Hypnothérapeute - coach - relaxologue

 

La culpabilité ... un sentiment qui donne envie n’est-ce pas ?

 

Qu'est-ce que la culpabilité ?

C'est un sentiment que l'on ressent toutes. On se sent toutes coupables de quelque chose. Très souvent, une fois que l'on est maman, on culpabilise de ne pas passer assez de temps avec nos enfants. De les laisser chez la nounou, la crèche, le périscolaire … mais qu'en plus, quand vient le Week-end et bien il faut faire les courses, le ménage, le repassage etc pendant que nos petits bouchons eux attendent, demandent, crient, attirent notre attention et j'en passe ...

 

La culpabilité nous ramène à notre passé via nos faux pas et nos erreurs. IL est bien évident que dans une société comme la notre où rime comparaison et compétition, la culpabilité n'en est que renforcée. Merci les collègues de boulot qui peuvent se prendre un congé parental pour garder leurs enfants alors que nous bah non, c'est quelqu'un d'autre qui élève nos enfants.

 

Mais il apparaît aussi que le regard des autres et les pressions permanentes de notre quotidien viennent également la renforcer. Merci la belle-mère qui fait sans arrêt des remarques sur comment j'éduque mon enfant, ce que lui donne à manger, comment il parle ...

 

Je dirais que le souci de la culpabilité, si elle est trop présente, nous empêchera de nous épanouir. Mais si j'en ai peu ou pas, son absence m'empêchera d'être respectueuse, empathique, de suivre mes valeurs … A nous de faire en sorte de trouver le juste milieu pour qu'elle s'exprime à bon escient. Alors, elle favorisera mon développement personnel, parce-que sinon, elle impactera ma confiance en moi et j'aurais tendance à tout remettre en question et ce, de façon irrationnelle et systématique.

 

Ce qui est paradoxal avec la culpabilité, c'est qu'elle ne fait pas la distinction entre "je m'en veux parce que je viens de m'offrir un voyage et je m'en veux parce que j'ai cassé la voiture de mes parents parce-que j'étais bourrée". Aucune objectivité, impossible de voir la vraie réalité. Elle est toujours là pour remettre en cause tous nos efforts et ainsi voir que le mauvais côté des choses.

 

En relation avec les autres articles sur la confiance en soi et l'estime de soi, la culpabilité nous empêche tout simplement d'affronter nos doutes, nos peurs, d'avancer, de nous épanouir et ainsi nous lancer des challenges et expériences pour nous renforcer et atteindre un certain "lacher-prise". Ca fait beaucoup non ? Combien de temps comptes-tu continuer ainsi ?

 

Emilie Favrel www.emiliefavrel.fr

j'aide les mamans actives à oser être des femmes imparfaites mais accomplies dans tous les domaines de leur vie.

Hypnothérapeute - coach - relaxologue

Et l’Estime de soi alors ….

 

Bon nombre de personnes confondent l'estime de soi avec la confiance en soi. Pourtant, c'est complètement différent, mais je vous l'accorde complémentaire.

Comme je vous l'ai dit hier, la confiance en soi, c'est une question de se sentir CAPABLE DE ...

 

Qu'est-ce que l'Estime de soi ?

 

C'est la façon dont je me juge, le regard que je porte sur moi. Le fait d'avoir conscience de mes forces, mes faiblesses et les accepter. C'est ce qui me permet de croire en moi et chercher à me développer. Mais aussi, avoir confiance en mes compétences, utiliser mes talents, négocier mon salaire, ne pas trop me faire influencer par les amis et la famille … (c'est chaud hein ?)

 

Elle représente combien je me considère VALABLE. Elle se manifeste par la fierté que j'ai d'être moi même et sur l'évaluation continue de mes actions.

Il sera bien évident que plus mon estime de moi est élevée, plus je vois grand pour ma vie. Je prends alors des risques, je fais preuve de ténacité et persévérance. Alors, bien souvent, mes projets se concrétiseront. Tout cela alimentera alors ma confiance en moi.

 

N'oubliez pas, tout n'est qu'énergie ! Je crois en moi, je suis positive alors j'attire le positif et tout ce dont j'ai besoin pour atteindre mes envies, mes buts et mes rêves se présenteront à moi !!! euuhhhhh je n'ai pas dit là encore que vous deviez rester dans votre canapé … non non (cf : la loi de l'attraction : je vous ferai une vidéo sur le sujet bientôt)

 

Qu'est-ce que je ressens quand je me mésestime ?

Le manque d'estime de soi peut se traduire de 2 façons :

- une mise en retrait : je n'ose pas prendre ma place

- vouloir dominer, avoir toujours raison pour me rassurer

Ma petite voix intérieure aura tendance à me dire : "je ne vaux pas grand chose, je ne me sens pas très importante, je ne m'aime pas beaucoup …."

 

Comment travailler et faire évoluer mon estime de moi ?

 

- m'autoriser à avoir des émotions et des besoins = donc à être MOI. Avoir mes goûts, mes désirs. Mais aussi avoir le droit d'exister et me donner la vie que je souhaite. Je suis alors responsable de ma vie !

- respecter qui je suis : agir conformément à ce qui me paraît important pour moi. Etre fidèle à mes valeurs, mes choix ….

 

Et je n'oublie pas ….!!!! le fameux SAVOIR DIRE NON !!! Attention ! dans le savoir dire non, il y a aussi quelque chose d'essentiel à comprendre. Bien souvent, les gens n'osent pas dire non, car ils culpabilisent et ont peur de la réaction de la personne en face. Là encore, nous parlons de la peur de ne pas être aimé, la peur d'être rejeté. GROSSE ERREUR !! Lorsque vous dites non à quelqu'un, ça n'est pas CONTRE la personne, mais pour vous protéger vous et vous respecter vous. Donc, lorsque vous serez confrontée à dire non à quelqu'un, spécifiez bien à cette personne "je ne te dis pas non pour t'offenser ni contre toi, comprends bien que c'est pour moi que je dis non". Cela paraît simple, bête ou je ne sais quoi d'autre pour autant ça fait tout le différence.

 

3 petits exercices sympas :

- sourire devant le miroir au réveil

- se féliciter lorsqu'il y a réussite ! pourquoi ? il faut savoir que notre inconscient, cette partie qui gère 90ù de votre journée (et oui quand même) est un enfant de moins de 7 ans. Alors il faut agir avec nous même comme nous ferions avec nos enfants.

C'est une clé pour avancer … 

- se dire à haute voix des phrases positives

 

Dites-moi où vous en êtes vous ? votre estime, votre confiance … quels sont vos freins, vos peurs … qu'est-ce qui vous bloque ?

 

Emilie Favrel www.emiliefavrel.fr

j'aide les mamans actives à oser être des femmes imparfaites mais accomplies dans tous les domaines de leur vie.

Hypnothérapeute - coach - relaxologue 

 

Comment le regard des autres influence notre vie ….

Une chose est sûre, c'est que nous craignons tous le regard des autres. Les raisons de cette crainte sont multiples :

- la peur du jugement : le fait d'être embarrassée, angoissée .. mais aussi se sentir surveillée, regardée … ressentir ce malaise à l'intérieur de vous, ce sentiment d'insécurité

- la peur de décevoir : peur que l'on se moque de vous, souvent liée à un manque de confiance en soi, qui remonte à l'enfance

- la difficulté à trouver sa place dans la société : peur de ne pas être à la hauteur liée à notre société qui met en avant la performance et la compétitivité. Etre la meilleure maman, la meilleure cuisinière, la plus belle femme, la plus mince, la meilleure au travail, la meilleure maîtresse … C'est pesant au quotidien,, et ça vous empêche d'être vous, d'avancer, de vous écouter afin de trouver votre place.

C'est aussi une des raisons qui impacte votre confiance en vous. Résultat, vous vous laissez porter par cette spirale infernale du "boulot métro dodo" et vous n'osez plus !

 

Le regard des autres est-il si important que cela ?

 

Etes-vous sûre que les gens passent leur temps à avoir une mauvaise opinion de vous ? Sauf erreur de ma part, il vous est impossible de lire dans les pensées des autres. Alors, à quoi bon faire des suppositions ? Je pense que nous avons tendance à penser que les gens nous veulent du mal et nous en faisons très souvent une affaire personnelle (petit conseil : lire les accords toltèques sur le sujet.

La réalité est toute autre.. Ce que pensent les gens ne vous définit pas. Vous seule êtes la mieux placée pour savoir ce que vous valez. Alors ne laissez personne vous dicter votre conduite. Vous ne pouvez pas plaire à tout le monde et vous ne pouvez pas porter tout le monde dans votre cœur. C'est ainsi !

 

Emilie Favrel www.emiliefavrel.fr

j'aide les mamans actives à oser être des femmes imparfaites mais accomplies dans tous les domaines de leur vie.

Hypnothérapeute - coach - relaxologue

Pourquoi la peur du jugement prend-elle autant de place dans notre vie ….

 

Mais d’où vient cette peur ?

Elle vient bien souvent de notre éducation lors de nos premières années de vie. Mais aussi de nos expériences pendant notre enfance et notre adolescence.

Cette peur est engendrée par ce que je pense de moi-même et ce que je pense que les autres vont penser de moi. Elle est donc pour la plupart du temps, créée de toutes pièces par moi-même …

 

Son point d’origine ??? le manque de confiance en soi. Il faut donc en priorité travailler sur cet aspect !

Je vous proposerai un article courant de la semaine sur la différence entre la confiance en soi, l’estime de soi, et l’affirmation de soi …

 

Mais avant tout, quelques questions intéressantes à vous poser :

- qu’est-ce que je m’empêche de faire ?

- suis-je la même à la maison et au travail ?

- est-ce que le jugement me paralyse ?

 

Sans compter également bien évidemment la peur de ne pas être aimée !

- qu’est ce qui m’empêche d’avancer ?

- est-ce que je suis alignée et cohérente avec qui je suis vraiment ?

 

Emilie Favrel www.emiliefavrel.fr

j'aide les mamans actives à oser être des femmes imparfaites mais accomplies dans tous les domaines de leur vie.

Hypnothérapeute - Coach - Relaxologue

Les 7 clés pour retrouver l’équilibre de nos émotions

 

NOS EMOTIONS, AHHHHH VASTE SUJET !!!! QUOI EN FAIRE ?

Je vous livre quelques clés qui vous permettront j'espère de mieux les appréhender …

 

1- vos émotions ne sont ni négatives ni positives. Elles ne sont là que pour vous informer que la situation ou l'évènement que vous êtes entrain de vivre est soit favorable à votre vie soit menaçant. Elles sont comme un signal d'alarme pour nous maintenir en vie, nous protéger. Alors comprenez, qu'elles ne vous veulent que du bien !

 

2- vos émotions sont toujours justes, elles ont toujours une raison de s'exprimer même si elles nous échappent. Parfois, elles nous échappent car elles font le lien avec un évènement de notre passé que notre cerveau a enregistré. Et il est vrai que parfois elles nous dépassent et sont incontrôlables.

 

3- puisque nos émotions sont toujours justes et qu'elles ont une bonne raison d'exister, ne culpabilisez pas ! n'en rajoutez pas ! "ça m'énerve d'être en colère, mes peurs m'angoissent …" Ecoutez votre émotion première et tirez en profit !

 

4- c'est votre émotion, même si elle s'est déclenchée par une personne, un évènement extérieur. Alors responsabilisez-vous sur ce que vous ressentez, votre émotion vous appartient et la bonne nouvelle c'est que du coup, vous pouvez en faire quelque chose pour comprendre de quoi ça parle, qu'est-ce qui vous manque ? Bien évidemment, si vos émotions vous sont propres, il en est de même pour les autres !

 

5- lorsque l'on ressent une émotion, notre corps se met en mouvement il nous parle. Alors, la priorité est de l'écouter. Ma gorge se serre, j'ai mal au ventre, … Prenez le temps de ressentir ce qui se passe en vous. Alors ces sensations s'estomperont, le calme s'installera petit à petit. Bien entendu vous pouvez rajouter, une petite marche, la respiration, la musique ….

 

6- distinguez les faits de l'effet ! On est des pros à imaginer lire dans les pensées de l'autre, tirer des conclusions hâtives, se juger ou juger l'autre. Très souvent, ce que l'on pense est bien loin de ce qui s'est réellement passé. Alors, prenez de la hauteur ! Repassez-vous le film dans votre tête ; qu'est-ce qui s'est réellement passé ? qu'est-ce qui vous a touchée, émue ? qu'est-ce que vous ressentez ?

 

7- au moment où vous ressentez votre émotion c'est le début de la solution … une fois que vous arrivez à distinguer l'émotion qui vous submerge, prenez soin de vous et écoutez vous. Admettez que vos émotions ne sont pas un problème.

* la peur = vous avez besoin de sécurité 

* la colère = vous avez besoin de mieux vous connaître et vous reconnaître

* la tristesse = vous avez besoin de comprendre ce qui vous arrive, d'y donner un sens

* la joie = vous avez un désir d'énergie, de vitalité et de bonheur

 

En résumé, n'hésitez plus à vivre vos émotions !

1- changez vos habitues

2- arrêtez de tout éviter, de tout contrôler ou de tout expliquer

3- arrêtez de vous cacher derrière des OUI MAIS MOI C'EST DIFFERENT BLABLABLA

4- OSEZ ET VIVEZ. Confrontez-vous à la nouveauté, créez des challenges, créez la vie en vous, car vous ne pourrez pas gérer vos émotions ce sont elles qui vous guident, elles seront toujours là et encore heureux !!

 

Emilie Favrel www.emiliefavrel.fr

j'aide les mamans actives à oser être des femmes imparfaites mais accomplies dans tous les domaines de leur vie.

Hypnothérapeute - coach - relaxologue

 

La Loi de l'Attraction ...

 

Qu'est-ce que c'est ?

 

Tu penses positif alors tu attires du positif. Il en est de même que si tu penses négatif tu attires du négatif. Toi et ta pensée sont énergie, tu attires donc une énergie semblable à la tienne. Je ne sais plus de qui est ce dicton mais je l'adore "l'énergie coule là où l'attention va …"

Oui, car la loi de l'attraction est tout simplement ta capacité à attirer à toi ce sur quoi tu te concentres. Tout ce à quoi tu penses peut se matérialiser dans ta vie, toutes tes pensées ont un pouvoir extraordinaire puisqu'elles peuvent se transformer en possibilités. Tu comprendras alors, que l'univers est un lieu infiniment beau, car la Loi de l'Attraction dit que tout ce qui peut être imaginé et pensé est réalisable si tu prends des mesures pour arriver là où tu veux être.

 

8 ETAPES POUR LA METTRE EN PRATIQUE :

 

1- détends ton esprit = auto hypnose, méditation = 5-10mn pour détendre ton esprit

2- sache ce que tu veux demander avec précision. Comme tu fais une demande à l'univers, il est important que ta demande soit très précise et faite avec enthousiasme.

3- fais ta demande à l'univers en imaginant ce que tu veux, en envoyant une image mentale précise comme si tu possédais déjà cette chose.

4- écris ce que tu as demandé au présent comme si tu l'avais déjà. Bien évidemment, la tournure des phrases seront positives. Jusqu'à ce que tu atteignes ta demande, visualise chaque jour.

5- ressens : sens dès maintenant la manière dont tu vas te sentir une fois ta demande exaucée. C'est l'étape la plus importante et la plus puissante quand tu utilises la loi de l'attraction, car c'est là que ça commence à marcher.

6- sois reconnaissante. Ecris tout ce que l'univers t'a déjà donné et ai de la gratitude pour cela, afin que l'univers continue sa lancée !

7- aies foi en l'univers : c'est une croyance, on ne peut pas croire quand ça nous arrange … tu y crois ou non. Si tu y crois, imagine toi dans cet univers où tout ce que tu désires arrive en un claquement de doigts. Ne cherche surtout pas ce que tu as demandé, n'épie pas l'arrivée d'un évènement, sinon tu enverras à l'univers que tu ne possèdes pas cette chose, alors tu n'attireras que le fait de ne pas l'avoir ...

8- sois patiente : laisse l'univers faire pour toi en temps et en heure. Si tu t'inquiètes c'est que tu n'y crois pas, et tu montres à l'univers que tu n'as pas la foi.


conseil : regarde "the secret" sur YouTube

 

Emilie Favrel www.emiliefavrel.fr

j'aide les mamans actives à oser être des femmes imparfaites mais accomplies dans tous les domaines de leur vie.

Hypnothérapeute - coach - relaxologue